cadeau #1 Le moulin des poivres du monde

moulin-poivres-peugeotJ1 du calendrier de l’avent. Le moulin des poivres du monde de Peugeot.

Voilà un de mes objets préférés de ma cuisine. Petit bijou technique et esthétique pensé par le spice master Roellinger et modernisé par l’agence de design de Sylvie Amar. Un indispensable pour qui a compris qu’il n’y avait pas un poivre mais des poivres. Je vous ai expliqué cette révélation que j’ai eue avec Karine Blanc, pepper master of Marseille (cf cadeau #2). C’est comme dans le vin, ou le café, ou le chocolat, il n’y a pas un poivre mais des poivres. Des noirs, des blancs, des rouges, des verts et aussi des faux poivres. Chacun a son utilisation. Parce? que les gouts, les textures et les parfums sont extrêmement différents. Du coup comment faire?? Il suffit de mettre quelques grains dans le moulin et de tourner la manivelle?! Ainsi le poivre cherra. Une molette permet d’ajuster la mouture du poivre de fa?on ultra précise. Super quand tu veux plut?t du sable de poivre blanc pour ta salade mais des gros grains verts pour ton steak. La micro production tombe dans un petit tiroir, on poivre son hu?tre et on recommence avec un autre poivre pour la c?te de boeuf. J’en ai même saupoudré dans mon cocktail au mezcal avec Ben Colombani vendredi soir. Je suis complètement fane de cet ustensile, certes un peu cher (entre 60 et 70€) mais le genre de matériel que tu lègueras à ta descendance.
Evidemment, ce moulin est à assortir avec une bonne sélection de base de poivres Sarabar. Mais je ne peux pas vous révéler d’ores et déjà la case 2 du calendrier de l’avent des cadeaux de No?l…